LE CERCLE DES TRAVAILLEURS AVANT LA RÉNOVATION DE 2007

Cercle des travailleurs

  Au début du XX ème siècle, on comptait dans le département du Var plus de trois cents cercles,

dont seulement une vingtaine subsiste aujourd'hui.   

Cercle des travailleurs

 
Cercle des travailleurs Montferrat

Assis de gauche à droite: Garence- Etienne Guillardi- Adde Martinoli- Hortensia.
Debout de gauche à droite : Antoine Aune -Ludovic Boyer - Angelin Bonnaud le Tambourinaïre.
Sur le seuil de la porte : Monsieur Icard - Madame Caille - Marcel Meynard.  

 

Chaque cercle avait des statuts différents et un réglement interieur bien précis. Les femmes et les étrangers n'y étaient pas admis. Généralement, des hommes appartenant à la même couche sociale ou au même courant de pensées se regroupaient; ils venaient parler politique, lire le journal du parti et boire un verre.  

Il existait deux cercles à Montferrat : les "Blancs" ou royalistes étaient fréquentés par les plus riches; le cercle des "rouges" ou républicains au nom suffisamment explicite, était fréquenté par les travailleurs. Notre cercle actuel s'appelait avant 1936 (Cercle Républicain et Socialiste de la Commune libre de Montferrat.)

Le Cercle des Travailleurs de nos jours a perdu son expression politique ou d'échanges et est devenu un lieu où les membres cultivent aujourd'hui l'amitié et la convivialité.

                                                            

Aller au haut

Copyright © 2008 Ville de Montferrat. Tous droits réservés